Fil de navigation

installation infirmier en libéral

Chaque mois qui passe, un nombre croissant d'IDE issus du salariat, débarque en exercice libéral. Pour fuir une dégradation des conditions de travail et un manque de reconnaissance professionnelle, des milliers d'entre vous tentent leur chance, pour pouvoir continuer leur profession avec de meilleures perspectives.

 

Hélas, certains départements de France, se retrouvent saturés d' ide libéraux remplaçants, faute d'un nombre suffisamment important de remplacements à pourvoir.

 

A lire notre article sur l'IDEL aujourd'hui. Cette chronique est clairement un plaidoyer pour l'installation, basé les évolutions présentes de la profession !

 

A tous les infirmières et infirmiers qui le peuvent, installez-vous directement en zones très sous-dotées. En plus d'aides financières de l'assurance maladie (voir notre article sur le contrat incitatif infirmier), et n'ayant encore que peu ou pas de concurrence déjà installée, vous avez des chances de pouvoir développer plus ou moins rapidement votre future patientèle. Comptez quand même une à deux années, le temps de vous faire connaitre et de vous établir une bonne réputation ...

En clair, cela peut être un moyen de vous assurer à terme, une source de revenu correcte et régulière, sous réserve que vous soyez du genre efficace, organisé, disponible et doté d'un bon sens du relationnel.

 

A lire également notre article intitulé Analyse Pré-installation IDEL. Vous y trouverez des informations utiles et pertinentes (sans paraître prétentieux), pour vous aider et vous orienter au démarrage de votre projet.

- En comparant les statistiques du GIE SESAM VITALE et du répertoire ADELI au 01/01/2013, il y avait 97664 infirmières libérales et infirmiers libéraux en France métropolitaine et DOM, dont 68786 qui ont effectués des télétransmissions pour leur facturation d'honoraires. Cela correspond approximativement à environ 70 %.

Comme les I.D.E.L. installés et collaborateurs ou collaboratrices sont autorisés à facturer, et que les I.D.E.L. remplaçants et remplaçantes ne peuvent télétransmettre (puisqu'ils sont payés en rétrocession), nous pouvons en déduire qu'il y aurait environ 30 % des IDE libéraux qui exercent en remplacement. C'est beaucoup !

 

 

Le nombre de remplaçant(e)s augmente, donc le nombre de remplacement à pourvoir diminue, voilà pourquoi les effectifs de POLE EMPLOI augmentent régulièrement pour les IDE en France depuis 2007/2008.

 

 

- Pour conclure certains et certaines d'entre vous, ont déjà compris la situation actuelle : à la lecture de certaines statistiques de l'assurance maladie, le nombre d'installation en zones très sous-dotées, a augmenté de plus d'un tiers entre 2008 et 2011, principalement dans la moitié sud de la France. Cependant, il convient de relativiser, car c'était plutôt le désert avant 2008. A l'inverse, le nombre d'IDE installés en zones sur-dotées, baissent régulièrement depuis 2009.

 

Cela démontre malgré tout, une tendance récente qui risque de se maintenir petit à petit, pendant les prochaines années ...

 

Pour situer la tendance actuelle, en comparant les mêmes statistiques que précédemment, le nombre d' IDE qui débarquent en libéral ne cesse de croître, et 88 à 89 % des IDEL ont effectué régulièrement des télétransmissions sur 2014. En clair, il n'y a jamais eu autant d'IDE installés et toujours beaucoup d'IDE remplaçants à la recherche de remplacement.

 

 

Envisagez une mobilité géographique professionnelle en tant qu'IDE en libéral, car il reste des places à prendre ou à créer, en tous cas, pour celles et ceux qui le peuvent !

 

Pour conclure, l'infirmière libérale et l'infirmier libéral qui souhaitent s'installer, ont une alternative : à lire nos articles sur l'installation IDEL seule ou l'installation IDEL à plusieurs.

Certaines et certains d'entre vous pourraient être tentés par un exercice IDEL "non déclaré", attention danger.

 

Naviguez dans les différentes rubriques de notre site : il est dédié à l'infirmière libérale et à l'infirmier libéral, quels que soient leur statut, et même aux IDE qui se projettent d'un exercice salarié à un exercice libéral.

Olivier Luck