Fil de navigation

système de facturation infirmier

La facturation des soins que vous effectuez, se fait par un système de télétransmission des feuilles de soins, ce qui a l'avantage de coûter moins cher que la gestion d'une feuille en papier (coût divisé par plus de 6). Les feuilles de soins électroniques permettent de sécuriser et d'accélérer les remboursements et les prises en charge.

 

La facturation de soins IDEL

 

Il faut être titulaire d'une Carte de Professionnel de Santé et il vous faudra investir dans un abonnement internet à haut débit avec un boîtier ADSL, dans un lecteur de cartes vitales (version 3x, fixe ou portable) , dans un ordinateur (de bureau ou portable, Mac ou PC), mais aussi...

- avec son imprimante avec un logiciel de facturation de type "Sésam Vitale" (version 1.40) et agréé "Centre National de Dépôt et d'Agrément"

- avec son scanner (capable de numériser les feuilles et les ordonnances surtout en fichier "PDF", en format A5 avec une résolution de 200 dpi au minimum).

 

Soit alors, facturer directement en ligne via votre navigateur internet et un dispositif "tout intégré" (lecteur de carte, tablette et scanner), en fixe ou portable.

 

 

Cette dernière version en cours, permet donc l'établissement des feuilles de soins électroniques (F.S.E), l'optimisation du retour NOEMIE et du suivi des paiements et la lecture possible des cartes C.P.S des infirmières et infirmiers remplaçants (en projet pour début 2016 et concrétisé courant 2017/2018).

A lire notre article sur la CPS des infirmiers libéraux remplaçants.

 

Pour rappel , la C.P.S est complètement gratuite et valable trois ans avec un renouvellement automatique.Le coût des frais d'abonnement annuel reste à la charge des caisses d'assurance maladie.

Si vous déléguez la facturation via un secrétairiat, vous pouvez demander une C.P.E ou Carte de Professionnel d'Etablissement.

 

Avec la mise en place du SCOR ou principe de scannerisation des ordonnances (lien vers l'avenant n° 4 à la convention nationale des infirmiers), les dispositifs tout intégrés, sont rapidement devenus incontournables, par leur ergonomie et leur efficacité.

 

Sachez enfin, que tous ces équipements peuvent s'acheter ou se louer (coût global à comparer en tenant de dépréciation du matériel). Privilégiez systématiquement un contrat avec votre fournisseur, pour la maintenance et les mises à jour.

 

 

A savoir également : il existe des sociétés prestataires de services, qui peuvent se charger de faire la facturation, la télétransmission et même gérer les impayés à votre place. Cela coûte des honoraires déductibles en frais professionnels, mais vous gagnez du temps libre supplémentaire.

 

C'est un choix ! A comparer pour trouver le système qui vous convient au mieux, tout en sachant que la simplification de la gestion des paiements devient de plus en plus probante, car il est impératif pour les IDEL de réduire le "temps administratif" de leur activité...

 

 

La caisse de l'Assurance Maladie peut verser 3 aides (versement en mars de l'année suivante sans inscription ou formalité) aux infirmiers libéraux pour la tététransmission (voir la convention nationale du 18 juillet 2007, parue au Journal Officiel de la République Française du 25 juillet 2007)

 

1) une aide à la maintenance de votre système homologué Sésam Vitale de 100 € par an, sous condition de télétransmission d'au moins 1 feuille de soins électronique par année civile.

2) une aide pérenne à la télétransmission de 300 € par année civile avec l'obligation de télétransmettre 70 % de vos feuilles de soins électroniques au minimum.

3) une aide concernant le SCOR de 90 € sous réserve d'un taux d'exploitabilité des documents numérisés de 99 % dans un délai des 3 premiers mois d'utilisation.

 

 

A compter de 2016, l'infirmière et l'infirmier libéral(e) remplaçant(e) peut obtenir sa propre CPS (cliquez sur le lien).

Pour conclure, 2 numéros de téléphone importants :

- 0825852000 ASIP SANTE (gestionnaire CPS si carte perdue ou endommagée par exemple).

- 0811709710 CNAMTS (assistance technique des services en ligne de l'assurance maladie). 

Pour en savoir plus, une visite sur ameli.fr s'impose ... (site de la Sécurité Sociale).

 

Olivier Luck