Contact Libéral Evolution, le remplacement des IDEs Libérales

REGIME INVALIDITE DECES
Vendredi, 02 Novembre 2012 13:01
PDF Imprimer Envoyer

L'invalidité et le décès pour les IDEL L'invalidité et le décès sont prévus dans le régime des Praticiens et Auxiliaies Médicaux Conventionnés, via la caisse de retraite obligatoire : la CARPIMKO.

Dans le cadre d'un arrêt de travail et en cas d'incapacité temporaire et totale médicalement reconnue, la caisse de retraite verse mensuellement aux infirmières et infirmiers libéraux une allocation journalière, mais seulement à compter du 91ième au 365ième jours d'arrêt de votre activité, soit un délai de carence de 3 mois !!!

Il peut se rajouter également un complément pour le conjoint, l'enfant à charge ou une tierce personne dépendante.

 Vous êtes ide installé(e), cliquez ici si vous devez vous faire remplacer.

Voici le détail de ces prestations en 2014, qui sont par ailleurs imposables au titre des retraites, pensions et rentes viagères : pour l'invalidité, l'allocation journalière d'inaptitude à 48,62 €, la majoration pour conjoint, enfant, descendant ou infirme à charge à 8,84 € et la majoration journalière pour tierce personne à 17,68 €.

Toujours pour l'invalidité, et au-delà du 365ième jour, une rente invalidité prendra le relais, comme suit : la rente invalidité totale trimestrielle à 3315 €, le complément trimestriel pour conjoint, enfant, descendant ou infirme et tierce personne à 1657,50 € et enfin la rente invalidité partielle trimestrielle à 1657,50 €.

Pour conclure,  le décès : il existe la rente de survie trimestrielle à 2210 € (conjoint), et la rente éducation trimestrielle à 1657,50 € (enfant),

Il y a aussi le versement du capital décès qui se décompose ainsi : au conjoint sans enfant à 8840 €, au conjoint avec un ou plusieurs enfants à charge à 13260 €, aux enfants ou descendants ou ascendants à charge (sans conjoint) à 4420 € et aux enfants ou decsendants ou ascendants (sans ayant droit à charge) à 4420 €.

Source : carpimko.fr

Vous pouvez tenter de compenser les lacunes de ce régime obligatoire, en investissant dans le régime facultatif, via la Loi Madelin (cliquez ici pour un accès à l'article).

Depuis le 01/01/2014, en cas de grossesse difficile, la CPAM peut vous verser une indemnité journalière avec un délai de carence de 3 jours (voir le détail ici).

 

Olivier Luck


Mise à jour le Jeudi, 04 Septembre 2014 01:26